Accueil > Qui fait quoi ? > Les CUs > CU6, Paris, 18-20 janvier 2016

CU6, Paris, 18-20 janvier 2016

La vingtième réunion plénière de la CU6 s’est tenue du 18 au 20 janvier 2016 à l’Observatoire de Paris, dans la Salle du Conseil, sous l’œil vigilant de Louis XIV et des directeurs successifs de l’Observatoire. Les scientifiques et ingénieurs impliqués dans cette Unité de Coordination (Coordination Unit = CU) du Gaia DPAC (Data Processing and Analysis Consortium) ont fait le point sur l’état d’avancement du traitement des données spectroscopiques de Gaia.

Salle du Conseil, Observatoire de Paris

Le but est de publier, dans le deuxième catalogue intermédiaire Gaia, prévu pour la mi-2017, certaines données spectroscopiques pour les deux millions d’étoiles plus brillantes que la magnitude 12 environ :

  • les vitesses radiales moyennes (moyennes sur la période couverte par les observations Gaia incluses dans ce catalogue intermédiaire) pour les étoiles constantes,
  • une information statistique sur la probabilité que ces étoiles soient effectivement constantes.

Ceci suppose de valider les différentes étapes du traitement : traitement d’un seul transit sur l’instrument RVS, combinaison des transits successifs, calibration du point zéro des vitesses radiales, traitement des étoiles brillantes, élimination (provisoire) des spectres qui se superposent, définition du niveau de variabilité acceptable, etc.

Les spectres sont de très bonne qualité, et les précisions espérées sur les vitesses radiales, 1 km/s pour les étoiles plus brillantes que la magnitude 11-12, correspondent aux performances annoncées pour Gaia.

Spectre RVS d’une étoile G0
Terrasse Sud, Observatoire de Paris