Gaia : le ciel en profondeur - Début de la première extension de mission
Accueil > La mission > Evènements > Début de la première extension de mission

Début de la première extension de mission

2019/07/16. Ce jour marque le début de la première extension de la mission, décidée par l’ESA le 14 novembre 2018. Cette extension coïncide avec une modification majeure de l’orbite pour s’assurer que Gaia reste à l’abri de l’ombre de la Terre pour les années à venir. Sans cette manœuvre, Gaia serait entré dans l’ombre de la Terre en août et en novembre de cette année pendant des éclipses si longues que, faute de Soleil sur les panneaux solaires, l’observatoire serait tombé en panne. De plus, ces passages prolongés dans l’ombre auraient provoqué des désordres thermiques affectant la stabilité du vaisseau et, par suite, l’acquisition et la qualité des données pour des semaines.

Jusqu’ici, Gaia était sur une orbite, autour du point de Lagrange n°2, définie pour éviter toute éclipse de la Terre. Voir, par exemple, Gaia sur son orbite. Sur la figure du haut à droite de cette page, on voit clairement l’ombre de la Terre. Voir aussi l’animation sur le site de l’ESA. Cette manœuvre a été appelée « Whitehead Eclipse Avoidance Manoeuvre » en l’honneur de Gary Whitehead, membre de l’équipe de contrôle en vol de Gaia, décédé le mois dernier.

A la suite de cette manœuvre, Gaia a repris son balayage du ciel, mais en sens inverse. Pendant une année, Gaia va ainsi balayer le ciel en suivant cette loi de balayage particulière pour briser une dégénérescence de la calibration astrométrique, améliorant ainsi encore la qualité de la solution astrométrique.

Plus de détails (en anglais) sur