Accueil > La mission > Gaia en quelques dates > Gaia en quelques dates

Gaia en quelques dates

Les extensions de la mission

  • 7 mars 2023 : extension 4
    • Le Science Programme Committee (SPC) de l’ESA a confirmé l’extension des opérations de Gaia du 1er janvier 2023 jusqu’au 31 décembre 2025 ainsi que, sous réserve de confirmation, pour les années suivantes, soit jusque fin 2029. Le gaz froid indispensable au pointage précis de Gaia sera épuisé à la mi-2025. Gaia passera alors à la phase post-opérationnelle assurant le traitement et l’analyse des données et les quatrième (Gaia DR4) et cinquième (Gaia DR5) publications de données (article).
  • 13 octobre 2020 : extension 3
    • Le Science Programme Committee (SPC) de l’ESA a confirmé l’extension des opérations de Gaia du 1er janvier 2021 jusqu’au 31 décembre 2022 ainsi que, sous réserve de confirmation, pour les trois années suivantes, soit jusque fin 2025 (article).
  • 14 novembre 2018 : extension 2
    • Le Science Programme Committee (SPC) de l’ESA a confirmé l’extension des opérations de Gaia de la mi-2019 jusqu’au 31 décembre 2020 ainsi que, sous réserve de confirmation, pour les deux années suivantes, soit jusque fin 2022 (article).
  • 7 décembre 2017 : extension 1
    • Le Science Programme Committee (SPC) de l’ESA a approuvé, sous réserve de confirmation fin 2018, l’extension des opérations de Gaia jusqu’au 31 décembre 2020 (article).

 

Des observations aux catalogues

  • 13 juin 2022 : Gaia DR3
    • Gaia DR3 contient de plus, pour les mêmes étoiles, des millions d’informations supplémentaires : vitesses radiales, classification des objets et paramètres astrophysiques, données détaillées sur les étoiles variables et les systèmes d’étoiles, y compris les systèmes étoile-planète, sur les petits objets du Système Solaire et les quasars et les galaxies, et enfin, des millions de spectres obtenus avec le spectrographe de Gaia, le RVS, et les spectrophotomètres bleu, BP et rouge, RP.
  • 3 décembre 2020 : Gaia EDR3
    • La première partie du troisième catalogue Gaia, EDR3, est publiée le 3 décembre 2020. En effet, la publication du troisième catalogue Gaia est scindée en deux parties : Gaia EDR3 (Gaia Early Data Release 3) et Gaia DR3 (Gaia Data Release 3), le 13 juin 2022. Ces deux catalogues sont basés sur l’analyse des données obtenues pendant les 34 premiers mois de mission, du 25 juillet 2014 au 28 mai 2017. Gaia EDR3 est déjà une avancée majeure par rapport à Gaia DR2, en termes de précision, d’exactitude et d’homogénéité des données astrométriques et photométriques. Il contient environ 1,8 milliard de sources.
  • 25 avril 2018 : Gaia DR2
    • Ce deuxième catalogue Gaia, Gaia DR2 (Data Release 2), est basé sur les observations obtenues pendant les 22 premiers mois (668 jours) de la phase opérationnelle de Gaia, du 25 juillet 2014 au 23 mai 2016. Plus d’1.3 milliard d’étoiles de notre Galaxie et de ses voisines avec positions, parallaxes et mouvements propres extrêmement précis, ainsi que magnitudes G, GBP et GRP.
  • 14 septembre 2016 : Gaia DR1
    • Le premier catalogue Gaia, Gaia DR1 (Data Release 1), obtenu à partir d’observations effectuées entre le 25 Juillet 2014 et le 16 Septembre 2015, soit seulement 14 mois d’observations, a été publié le 14 Septembre 2016.
  • 21 août 2014 : début des observations scientifiques en balayage nominal
    • Après 28 jours d’observations avec un mode de balayage particulier qui a permis d’observer 2 fois toutes les 6 heures chaque pôle écliptique et de calibrer les données obtenues en les comparant avec de très nombreuses observations au sol effectuées au préalable, Gaia a démarré ses observations scientifiques avec une loi de balayage nominale du ciel.
  • 25 juillet 2014 : début des observations des pôles écliptiques
    • Après plus de 7 mois de mise en route, de tests et d’étalonnages, l’amélioration de certaines possibilités et la découverte de quelques problèmes inattendus, Gaia a démarré ses observations scientifiques par des observations répétées des pôles écliptiques.

 

Du début de la construction au lancement

  • 19 décembre 2013 : lancement
    • Gaia a été lancé le jeudi 19 décembre 2013 à 10h 12min 18s heure de Paris par une fusée Soyouz-STB/Fregat-MT depuis le port spatial de l’Europe, le Centre Spatial Guyanais à Kourou en Guyanne Française, sur le vol VS-06.
  • 25 mai 2007 : approbation du DPAC
    • Le Science Programme Committee (SPC) de l’ESA a approuvé la proposition du Data Processing and Analysis Consortium (DPAC) (article).
  • 6 décembre 2006
    • La réponse du Data Processing and Analysis Consortium (DPAC), présidé par François Mignard (OCA), a été présentée à l’ESA.
  • 9 novembre 2006
    • Appel d’offres pour l’analyse des données de Gaia. Date limite 11 décembre 2006 (article).
  • 9 février 2006 : début de la construction
    • Gaia a été approuvée à l’unanimité par le Space Science Programme Committee de l’ESA. La mission entre donc en phase B2/C/D, pour un lancement prévu pour Décembre 2011.

 

De la proposition à l’ESA à l’entrée en phase de définition détaillée

  • 5 mars 2004 Gaia autorisée à entrer en phase de définition détaillée (phase B1).
  • 8 juin 2003
    • Décision du Science Programme Committee de l’ESA : lancement de GAIA en 2011 pour 5 ans, avec une extension possible de une année.
  • 23 mai 2002
    • Décision du Science Programme Committee de l’ESA : confirmation de Gaia comme Pierre Angulaire n°6, mais lancement par Soyouz au plus tard en 2012, avec une charge utile de taille réduite (article en français, article en anglais).
  • 12 octobre 2000 : Gaia dans le Programme Scientifique de l’ESA
    • Décision du Science Programme Committee de l’ESA : choix de Gaia comme Pierre Angulaire n°6 ; lancement par Ariane au plus tard en 2012 ; opération au point de Lagrange L2 (article).
  • 15 septembre 2000
    • Recommandation du Space Science Advisory Committee : choix de Gaia comme Pierre Angulaire n°6 (article).
  • 12 octobre 1993 : Proposition de la mission GAIA comme Pierre Angulaire du Programme Scientifique de l’ESA
    • Lettre de Lennart Lindegren à Roger Maurice Bonnet, Directeur du Programme Scientifique de l’ESA, et Proposition de GAIA.